Le sirop à tartiner pourrait être la troisième AOP wallonne !

Le sirop à tartiner pourrait être la troisième AOP wallonne !

Le sirop à tartiner tel qu’il se fabrique de manière artisanale sur le plateau de Herve notamment va-t-il devenir une Appellation d’Origine Protégée, une AOP ? Les quatre derniers producteurs, basés à Aubel, Thimister, Welkenraedt et Horion-Hozémont font tout pour en tout cas. Réunis en association, ils terminent l’élaboration du cahier des charges qui permettra au ministre wallon de l’Agriculture de proposer à l’Europe une reconnaissance de ce produit comme AOP, la troisième de Wallonie après le beurre d’Ardenne et le fromage de Herve.

12

Un savoir-faire reconnu, réalisé dans une région géographique précise, avec des produits intégralement issus de cette région, voilà ce que protège une AOP. Depuis 8 ans déjà, les quatre derniers siropiers artisanaux montent un dossier complexe en vue de cette reconnaissance par l’Europe sous l’intitulé « Sirop ancien système liégeois ».

Garantie au consommateur

« Nous désirons obtenir une AOP dans le but d’avoir une protection du produit », explique Joseph Nyssen, secrétaire du Groupement des fabricants de sirop artisanal et à façon de la province de Liège. « Pour cela, il faut prouver les origines, la notoriété du produit, faire un audit avec un organisme agréé qui vient constater les variétés de fruit, la qualité de fruits qu’on utilise, leur provenance ».

 

DSC_0413

Obtenir une AOP, c’est bien sûr un élément marketing important, mais pas seulement. « Lecahier des charges détermine toutes les procédures de fabrication, les ingrédients qu’on utilise, ce qui donne des garanties aux consommateurs que ce produit a été fait dans une zone avec tel ingrédient et d’une façon qui est respectée par chaque producteur. Et c’est là qu’après il y a aussi des contrôles d’organismes de certification qui contrôlent que chaque producteur a bien utilisé les bons ingrédients et travaille bien de la bonne manière », ajoute Claudy Nyssen, administrateur délégué de la siroperie artisanale d’Aubel.

La reconnaissance pourrait intervenir d’ici deux ou trois ans, c’est en tout cas l’espoir des producteurs.

 

Source : RTBF (http://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_le-sirop-a-tartiner-pourrait-etre-la-troisieme-aop-wallonne?id=9361336&utm_source=rtbfinfo&utm_campaign=social_share&utm_medium=email_share)

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.